Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PLURILINGUISME, CONTACT DES LANGUES  ET EXPRESSION FRANCOPHONE EN ANGOLA

M. Serge BORG

Département de Français Langue Etrangère

Maître de conférences – HDR en 7° section. 

Ecole doctorale LETS n° 38 : Langages, Espaces, Temps, Sociétés.

Laboratoire ELLIADD. EA. 4661

 

 

 

Résumé de la thèse de Monsieur Mona MPANZU

Réalisée sous la direction de

Serge BORG

 

 

PLURILINGUISME, CONTACT DES LANGUES ET EXPRESSION FRANCOPHONE EN ANGOLA

 

Soutenue en date du 29 juin 2015

La complexité de la configuration linguistique de plusieurs pays africains mérite un regard neuf sur les phénomènes des langues en contact, et du plurilinguisme, dans la mesure où elles instaurent de nouvelles dynamiques qu’il convient de prendre en compte, de décrire et d’étudier. En effet, cette recherche axée sur la sociolinguistique et la didactique des langues tente de décrire et d’expliquer un dynamisme linguistique révélateur d’une dynamique identitaire en Angola.

Les processus communicatifs que cette étude envisage de mettre en évidence se caractérisent par un éventail de transgressions qu’on tentera d’aborder moins comme des formes déviantes, des écarts à une norme donnée, que comme une (ré)-appropriation des langues en contact dans le champ communicationnel et comme l’affirmation d’une identité plurielle imprimée par les représentations des langues et des positionnements épilinguistiques des locuteurs angolais. L’objectif ici est de déceler les attitudes des locuteurs, leur sens de la créativité linguistique et finalement de décrire le français pratiqué en Angola, qui suite aux phénomènes de migrations forcées par les guerres civiles et des répressions coloniales, abrite un grand nombre de locuteurs francophones et plurilingues en son sein.

Le travail de recherche doctoral mené par M. Mona Mpanzu explore une problématique complexe sur les politiques linguistiques en milieu multilingue africain et plus particulièrement en Angola, pays lusophone à la charnière de l’espace francophone et anglophone. L’étude s’articule sur six chapitres. Le premier, fixe le cadre conceptuel de la recherche : données historiques, plurilinguisme en Angola, langues principales, particularité des langues bantoues, variétés du français, ainsi que la politique linguistique menée par l’état angolais. Il enchaine ensuite (chapitre II) avec les fondements de la recherche, à savoir l’analyse des contacts de langues (repères théoriques), la langue comme fait social et sémiologique à partir des théories de Ferdinand de Saussure, le bilinguisme, les notions de diglossie et de dialecte, ainsi que celles d’interférence et de transfert linguistiques. Une attention particulière est portée aux processus de créolisation et de pidginisation des langues.

Le chapitre III est entièrement consacré aux questions de plurilinguisme et de didactique des langues. Il pointe à la fois les incertitudes conceptuelles et propose une clarification terminologique de cette réalité sociolinguistique, à l’œuvre dans ce pays, ainsi que pour le monolinguisme ; tout ceci repensé sous l’égide du concept de compétence plurilingue,             au service d’une didactique du plurilinguisme à mettre en place. La transition avec les politiques linguistiques et les modalités d’aménagement des langues (chapitre IV) prolonge tout naturellement les analyses du chapitre précédent. Pour ce faire, M. Mona Mpanzu propose une approche conceptuelle des politiques linguistiques et de leurs enjeux, ainsi qu’une typologie de ces politiques linguistiques. Il préconise ainsi l’émergence d’une sociolinguistique appliquée et définit les aspects juridiques et idéologiques qui président au choix des politiques linguistiques. Cela permet de tracer les grands axes des modalités et des aménagements recensés dans les interventions institutionnelles récentes et de dégager une architecture qui conjugue planification linguistique et didactique des langues.

Le chapitre V est plus particulièrement consacré à la méthode scientifique utilisée, à la mise en place de l’enquête (objectifs du questionnaire, échantillon global, répartition du public par section, cycles et niveau de langue) à la présentation du corpus et des résultats issus du questionnaire (données recueillies). Il propose une typologie des interférences existantes à l’ISCED de Uíge par l’étude, entre autres, des particularités phonético-phonologiques, articulatoires, morphosyntaxiques, et lexico-sémantiques.

Le chapitre VI pose clairement la question de savoir si l’on peut parler d’un « français angolais » à partir du métissage qui est manifeste entre le français et le portugais en Angola, mais aussi avec le Lingala et les autres langues bantoues. Il propose alors une étude du statut du français en Angola, à partir de facteurs politiques et socio-économiques, mais aussi de sa variation linguistique (particularités syntaxiques non-grammaticales et agrammaticales). Il se prononce ensuite pour une didactique du français en milieu plurilingue en faisant des propositions concrètes aux autorités politiques et éducatives.

Enfin, cette recherche en politique linguistique – éducative se termine par une conclusion générale sur le mode pluriel « conclusions générales », au sein desquelles, M. Mona Mpanzu dégage des orientations concrètes sur l’enseignement/apprentissage du français langue étrangère en contexte plurilingue angolais, et sur ce qu’il est convenu d’appeler « l’expression francophone » en Angola, ainsi que des préconisations sur la politique linguistique à mener dans ce grand pays lusophone.

Ce travail propose également une bibliographie générale, des documents annexes très importants pour étayer les réflexions et les argumentations développées au sein des six chapitres, un index des auteurs, un index des thèmes (notions) explorés, ainsi qu’un résumé de cette thèse en portugais.

A Besançon, le 27 avril 2015.     

Serge Borg

Maître de conférences – HDR. Laboratoire ELLIADD. EA 4661

                      Ecole Doctorale LETS n° 38 : Langages, Espaces, Temps,Sociétés. 

Tag(s) : #LINGUISTIQUE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :