Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plurilinguisme, contact des langues et pratique du français en Angola

Le présent texte est entièrement consacré à la présentation du tout récent livre de Mona Mpanzu, linguiste et didacticien des langues Angolais.

Titre du livre: plurilinguisme, contact des langues et pratique du français en Angola

ISBN: 978-3-8416-7304-6

Éditeur: Editions Universitaires Européennes (EUE)

Auteur: Mona Mpanzu (docteur en sciences du langage, université de Franche-Comté (France)

Langue: français

Nombre de pages: 520

Cet ouvrage fait suite à la recherche doctorale menée par M. Mona Mpanzu. Il explore une problématique complexe sur les politiques linguistiques en milieu multilingue africain et plus particulièrement en Angola, pays lusophone à la charnière de l’espace francophone et anglophone. L’ouvrage s’articule sur six chapitres et présente de façon panoramique le cadre contextuel de la recherche : données historiques, particularité du plurilinguisme en Angola ainsi que la politique linguistique menée par l’état angolais. Outre ces aspects situationnels, l’ouvrage présente aussi quelques fondements théoriques tels que la notion du contact des langues (repères théoriques), langue comme fait social et sémiologique à partir des théories de Ferdinand de Saussure, le bilinguisme, les notions de diglossie et de dialecte, ainsi que celles d’interférence et de transfert linguistiques. Une attention particulière est portée aux processus de créolisation et de pidginisation des langues.

Par ailleurs, l'auteur consacre quelques pages aux questions de plurilinguisme et de didactique des langues. Il pointe à la fois les incertitudes conceptuelles et propose une clarification terminologique de cette réalité sociolinguistique, à l’œuvre dans ce pays, ainsi que pour le monolinguisme ; tout ceci repensé sous l’égide du concept de compétence plurilingue, au service d’une didactique du plurilinguisme à mettre en place. La transition avec les politiques linguistiques et les modalités d’aménagement des langues prolongent tout naturellement les analyses du chapitre précédent. Pour ce faire, M. Mona Mpanzu propose dans cet ouvrage une approche conceptuelle des politiques linguistiques et de leurs enjeux, ainsi qu’une typologie de ces politiques linguistiques. Il préconise ainsi l’émergence d’une sociolinguistique appliquée et définit les aspects juridiques et idéologiques qui président au choix des politiques linguistiques. Cela permet de tracer les grands axes des modalités et des aménagements recensés dans les interventions institutionnelles récentes et de dégager une architecture qui conjugue planification linguistique et didactique des langues.

Le chapitre V est plus particulièrement consacré à la méthode scientifique utilisée, à la mise en place de l’enquête, à la présentation du corpus et des résultats issus du questionnaire (données recueillies). Il propose une typologie des interférences existantes à l’ISCED de Uíge par l’étude, entre autres, des particularités phonético-phonologiques, articulatoires, morphosyntaxiques, et lexico-sémantiques.

Le chapitre VI pose clairement la question de savoir si l’on peut parler d’un « français angolais » à partir du métissage qui est manifeste entre le français et le portugais en Angola, mais aussi avec le Lingala et les autres langues bantoues. Mona Mpanzu propose alors une étude du statut du français en Angola, à partir de facteurs politiques et socio-économiques, mais aussi de sa variation linguistique (particularités syntaxiques non-grammaticales et agrammaticales). Il se prononce ensuite pour une didactique du français en milieu plurilingue en faisant des propositions concrètes aux autorités politiques et éducatives.

Enfin, cet ouvrage axé sur la politique linguistique – éducative se termine par une conclusion générale sur le mode pluriel « conclusions générales », au sein desquelles, M. Mona Mpanzu dégage des orientations concrètes sur l’enseignement/apprentissage du français langue étrangère en contexte plurilingue angolais, et sur ce qu’il est convenu d’appeler « l’expression francophone » en Angola, ainsi que des préconisations sur la politique linguistique à mener dans ce grand pays lusophone.


Tag(s) : #LINGUISTIQUE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :